Retour à Articles, Conseils & Soutien

Gênée et préoccupée

J'AIME (0)

Je m'appelle Hannah, j'ai 25 ans et j'enseigne les sciences à l'école intermédiaire. J'ai commencé à avoir des fuites urinaires il y a quelques années, et elles se sont aggravées au fil du temps. J'ai commencé à porter des serviettes, mais je me suis rendu compte qu'elles devenaient rapidement détrempées. Avec beaucoup d'hésitation, j'ai ensuite essayé les sous-vêtements d'incontinence à enfiler (style pull-up). Ils étaient très discrets, mais commençaient à fuir en un rien de temps. Il fallait que je les change constamment, car mes fuites étaient importantes. Au travail, je passais tout mon temps libre aux toilettes pour essayer de gérer mon problème. Un jour, je me suis retrouvée à la pharmacie du quartier en train d'acheter des couches pour adulte en plastique épaisses munies d'attaches. J'étais mortifiée. Ce soir-là à mon retour à la maison, j'ai trouvé dans mon sac des couches épaisses et froissées, comme celles que doivent porter les patients à l'hôpital, j'imagine, et non une jeune enseignante mariée et active. Il a fallu que mon mari m'aide à les mettre, et il a simplement ricané. J'étais absolument consternée par l'épaisseur de du bourrelet entre mes jambes et la couche qui remontait dans mon dos. Depuis, j'ai beaucoup moins de fuites et je dois me changer beaucoup moins souvent que lorsque je portais des sous-vêtements à enfiler, mais je dois vivre avec de tout nouveaux problèmes gênants. Dans un jean serré, une robe, un pantalon ou presque tout autre vêtement, le bourrelet de la couche est apparent. Je peux entendre le bruit que fait le revêtement en plastique lorsque je m'assois ou que je marche. Lorsque j'enseigne, je suis toujours consciente de l'épaisseur de la couche sous mes vêtements et du fait qu'elle est très apparente. Mon mari me dit de ne pas m'inquiéter, mais je n'y peux rien. Si je me penche pour ramasser quelque chose, la bordure en plastique risque fort de dépasser la ceinture de mon pantalon. Les élèves et mes collègues enseignants me regardent d'une drôle de façon. Le seul moment où je réussis à me sentir sereine, c'est lorsque je m'assois à mon bureau, et même alors, je ressens la couche. Je ne sais pas ce que je ferai. Une jeune femme professionnelle et attrayante qui porte des couches pour adultes... C'est aussi terrible que ça en a l'air.

More Articles, Conseils & Soutien articles:
Précédent
Getting Physical: Seven Ways to Stay Fit with Urinary Incontinence
Suivant
Incontinence After Prostate Surgery: A Guide to Recovery and Care
More articles:
Précédent
Getting Physical: Seven Ways to Stay Fit with Urinary Incontinence
Suivant
Incontinence After Prostate Surgery: A Guide to Recovery and Care