Retour à Aidants

Parents âgés : Trois premières mesures de soin

J'AIME (0)

Ce sont eux qui vous ont consolé après un genou écorché, un match difficile, un coeur brisé, et tellement plus. C'est cet amour inconditionnel entre un parent et un enfant qui établit un lien de soin qui dure toute une vie. Cependant, quand la situation est inversée et ce sont les parents âgés qui ont besoin de soins, plusieurs ne savent pas par où commencer.

Heureusement, il existe plus de ressources que jamais pour vous aider à vous y retrouver dans toutes les décisions de soins et les responsabilités. Que vous preniez déjà soin d'un parent ou croyez que ce moment approche, nous avons des conseils concernant les premières étapes pour prendre soin d'un parent âgé.

1. Créez un réseau
Quand il est temps de prendre soin d'un parent âgé, personne n'a à le faire seul. Si vous êtes le principal aidant ou celui qui est le plus près de vos parents, informez les autres que vous commencez à remarquer un changement.

  • Parlez à vos frères et soeurs et aux autres membres de la famille des changements à venir. Si possible, obtenez leur aide. Un frère ou une soeur qui habite loin n'est peut-être pas en mesure d'être là pour faire des commissions et emmener un parent à ses rendez-vous chez le médecin, mais peut trouver des ressources, faire des appels ou gérer les questions financières. Les membres de votre famille peuvent aider à alléger le fardeau à la maison quand vous êtes absent. Assurez-vous de répartir les tâches ménagères, de modifier les horaires et peut-être d'engager de l'aide extérieure pour des tâches comme le ménage et la tonte de la pelouse.

En plus des membres de la famille, d'autres personnes peuvent offrir un soutien. Vous trouverez peut-être le soutien dont vous avez besoin chez les amis, le médecin ou le pharmacien de votre parent. Vérifiez les ressources pour personnes âgées dans la région. Même votre employeur peut être utile en vous appuyant dans les soins continus que vous prodiguez et en période de crise.

  • Prenez rendez-vous avec vos parents et leur médecin pour discuter de vos préoccupations. Les renseignements médicaux peuvent dépasser n'importe qui, donc il est bon d'avoir un proche avec soi pour du soutien. Des oreilles de plus réduiront le risque d'oublier certains détails. N'oubliez pas de demander ce que vous devez savoir à propos de l'état de santé de vos parents, et sachez quels symptômes pourraient indiquer qu'il s'aggrave.
  • Emmenez vos parents voir leur pharmacien et confirmez qu'il sait qui vous êtes au cas où vous auriez des questions sur les médicaments de vos parents, et les effets secondaires possibles à surveiller.
  • Tirez parti des services communautaires sur le vieillissement et d'organismes comme l'American Association on Aging. Ces organisations servent de noyau pour centraliser et organiser les programmes de soutien qui peuvent vous aider, vos parents et vous, à obtenir des services et du transport. Assurez-vous de trouver des programmes de soutien aux aidants pour vos besoins personnels en tant qu'aidant.
  • Informez votre employeur des changements possibles à votre situation personnelle. Sa compréhension aidera à alléger le stress si vous devez prendre congé pour des rendez-vous médicaux ou pour gérer d'autres questions.
  • Sachez qui sont les amis et les voisins de vos parents, et veillez à ce qu'ils sachent qui vous êtes. Ils peuvent être une précieuse ressource si vous avez un besoin d'aide urgent ou vous alerter si quelque chose semble hors de l'ordinaire.

2. Rassemblez et organisez
Vous avez formé votre réseau de soutien et vous vous êtes assuré que chaque personne concernée par les soins à vos parents est bien informée. C'est un excellent début. Ensuite vient le côté pratique : prendre soin d'une autre personne. Prenez le temps de réfléchir, de planifier et de rassembler l'information. Cela vaudra la peine et vous évitera des contrariétés et des soucis plus tard. Demandez à vos parents de vous aider à créer un dossier de renseignements personnels afin que l'information soit facilement accessible quand vous en aurez besoin. Pour commencer, une brève liste comprend :

  • Une liste de tous les troubles médicaux et médicaments.
  • Numéros d'assurance maladie et police d'assurance maladie.
  • Le nom, le numéro de téléphone et l'adresse des médecins, des spécialistes, du dentiste et du pharmacien, ainsi que la façon de joindre les amis, les voisins, le propriétaire ou le personnel d'entretien de vos parents et toute autre personne que vous devriez appeler en cas d'urgence.
  • Numéros de compte et numéros de téléphone des personnes-ressources pour les cartes de crédit, les comptes bancaires, les conseillers financiers, l'avocat, les polices d'assurance et les placements.

3. Mettez les documents importants en ordre
Deux des plus importants documents à préparer bien avant le temps sont la procuration pour les décisions financières et un testament biologique pour les décisions concernant les soins de santé.

La procuration vous donne l'autorisation d'agir au nom d'une autre personne pour les questions juridiques, financières et commerciales. Un testament biologique vous permet de prendre des décisions au sujet des soins de santé si la personne ne peut le faire elle-même.

Sans ces deux documents, vous pourriez vous retrouver sans l'autorité nécessaire pour prendre des décisions importantes à un moment critique. Vos parents et vous voudrez consulter un notaire fiable pour préparer ces documents. Veillez à ce que votre parent, vous-même et vos frères et soeurs compreniez bien l'autorité et la responsabilité que couvrent ces documents.

Prendre soin d'un parent âgé n'est pas une entreprise facile, mais ce pourrait être une des expériences les plus enrichissantes de votre vie. Commencer par avoir un bon plan de match peut changer les choses quand vous devrez affronter de nouvelles difficultés plus tard.

More Aidants articles:
Précédent
Pourquoi êtes-vous devenu un aidant?
Suivant
Prendre soin d'une personne atteinte de la maladie d'Alzheimer
More articles:
Précédent
Prendre soin d'une personne atteinte de la maladie d'Alzheimer
Suivant
Pourquoi êtes-vous devenu un aidant?