Retour à Prenez soin de vous comme vous prenez soin des autres

Comment les aidants peuvent-ils prendre du temps pour eux-mêmes

J'AIME (1)

Les compagnies aériennes ont l’habitude d’expliquer aux passagers les procédures d’urgence avant le décollage. L’une des plus importantes? Mettre le masque à oxygène sur soi avant d’aider les gens qui vous entourent. Il y a une bonne raison pour cela. S’il y a un problème de niveau d’oxygène et que vous ne mettez pas d’abord votre propre masque, vous pourriez très bien vous évanouir avant même d’avoir la possibilité d’aider les autres.

 

Le même principe s’applique aux aidants. Vous accordez constamment la priorité à ceux qui vous entourent, et il est facile de se laisser absorber par tout ce qui doit être fait au point de se négliger. Vous faites quelque chose de merveilleux pour vos proches. Mais ce n’est pas sans défis et sans stress. Nous avons trouvé cinq idées pour vous aider à prendre plus de temps pour vous. Chacune d’entre elles vous permettra de vous sentir plus frais et dispos, ce qui ne peut que faire de vous un meilleur aidant.

 

Faites une pause

 

La vie est compliquée. Personne ne le sait mieux que vous. Il arrive fréquemment que les aidants se sentent coupables s’ils prennent du temps pour eux. Il n’y a rien d’égoïste à penser à vos propres besoins, et il n’y a rien de mal à demander de l’aide. Par exemple, vous pourriez demander à quelqu’un de vous remplacer de temps à autre pour prendre une journée entière de congé ou même de courtes vacances. Ou, si quelqu’un vous offre de l’aide en s’occupant d’une tâche de votre liste de choses à faire (comme faire des courses ou un repas), acceptez-la. Vous ne devez pas tout assumer tout seul.

 

Respirez

 

Les techniques de prise de conscience de la respiration, qui ne nécessitent qu’environ 10 minutes par jour, peuvent vous aider à vous détendre profondément. Trouvez un endroit confortable pour vous asseoir, fermer les yeux et vous concentrer sur votre respiration. Inspirez par le nez, retenez votre respiration en comptant jusqu’à cinq avant d’expirer en comptant jusqu’à cinq ou dix.

 

Obtenez du soutien

 

Même dans les meilleures circonstances, le rôle d’aidant est stressant. Assurez-vous de prendre le temps de communiquer avec votre famille et vos amis. Même si vous avez un solide réseau de personnes sur lesquelles vous pouvez vous appuyer, il n’est pas toujours facile de partager ce que vous ressentez ou pour eux de vraiment comprendre ce que vous faites. C’est pourquoi les groupes de soutien sont si bénéfiques.

 

La rencontre avec un groupe vous donne également le temps d’entrer en contact avec d’autres personnes, et de vous éloigner de vos tâches d’aidant, tout en vous fournissant une excellente ressource. Vous y obtiendrez une foule d’informations utiles et des ressources supplémentaires pour vous aider à prendre soin de votre proche au mieux, ainsi qu’un réseau de personnes qui vivent une situation similaire.

 

Donner la priorité à l’activité physique

 

Bien que le rôle d’aidant puisse être gratifiant, il est également épuisant sur le plan émotionnel et physique. Les signes de stress chez l’aidant comprennent les troubles du sommeil, le sentiment d’être dépassé, l’anxiété, la tristesse, l’irritabilité et les fluctuations de poids. L’une des meilleures façons de gérer votre stress tout en améliorant votre état d’esprit et en soutenant votre propre santé physique? Faire de l’exercice.

 

Prendre le temps de pratiquer une activité physique est un moyen important de prendre soin de votre corps et de votre esprit. Les recherches de l’Association de l’Amérique pour l’anxiété et la dépression (Anxiety and Depression Association of America) montrent que seulement cinq minutes d’exercices aérobiques peuvent réduire l’anxiété. L’exercice physique constitue également un exutoire pour vos frustrations et peut contribuer à améliorer votre santé cardiaque, à gérer la pression artérielle et à contrôler votre poids.

 

Gâtez-vous

 

Que vous choisissiez de faire cavalier seul ou d’emmener l’être aimé avec vous, prévoir du temps pour un peu de luxe peut ajouter un rayon de joie au tableau. Allez-y, faites-vous coiffer ou réservez un massage. Faites des réservations pour sortir avec vos amis. Récompensez-vous régulièrement et souvent, vous le méritez pour tout ce que vous faites pour prendre soin de votre proche.

 

Au besoin, demandez à quelqu’un de vous aider pendant que vous prenez le temps dont vous avez besoin. Les amis, la famille, les professionnels de la santé et les soins de relève peuvent tous vous aider à libérer un peu de votre temps afin que vous puissiez mieux prendre soin de vous, ce qui vous rendra plus fort, plus résilient et meilleur aidant.

More Prenez soin de vous comme vous prenez soin des autres articles:
Précédent
Techniques pratiques et douces de réduction du stress pour les aidants
Suivant
Réunions de soutien aux aidants : à quoi s’attendre et comment se préparer
More Prenez soin de vous comme vous prenez soin des autres articles:
Précédent
Réunions de soutien aux aidants : à quoi s’attendre et comment se préparer
Suivant
Techniques pratiques et douces de réduction du stress pour les aidants