Retour à Articles, Conseils & Soutien

Fuites urinaires après l'accouchement : pourquoi elles se produisent et quoi faire

J'AIME (0)

Écrit par Dre Jennifer Berman, urologue et experte en santé sexuelle

Porter un bébé à terme et lui donner naissance, que ce soit par césarienne ou accouchement vaginal, peut causer des fuites urinaires. L'accouchement, ainsi que la pression et l'étirement des ligaments, des muscles et du tissu de soutien entourant la vessie et l'urètre qui lui sont associés, est la cause de l'incontinence post-partum.

Un travail et un accouchement prolongés, le trauma associé au travail et à l'accouchement, le manque de progrès ou un gros bébé du point de vue de la gestation augmenteront la possibilité de dommages à la vessie, à l'urètre et aux ligaments et muscles de soutien, et par conséquent, la possibilité de fuites urinaires après l'accouchement.

Le type d'incontinence dont souffrent normalement les femmes pendant et après l'accouchement est appelé incontinence de stress. Ce terme signifie qu'une fuite d'urine se produit lors de tout effort physique ou d'une pression sur la vessie; autrement dit, un « stress ». Tousser, éternuer, rire, se pencher, ramasser quelque chose ou tout type d'activité physique impliquant la course ou le saut sont des exemples de déclencheurs possibles d'incontinence de stress. Quand les structures de soutien de la vessie ou de l'urètre sont compromises, l'activité physique ou une pression sur la vessie peut entraîner l'angle de l'urètre à se déplacer de son emplacement normal, permettant ainsi à l'urine de s'échapper.

Je mesure seulement 5 pi 3 po (162 cm) et j'ai accouché d'un bébé de 9,8 lb (4,4 kg). Expulser par voie vaginale l'équivalent d'un melon d'eau a causé des dommages assez importants à court et à long terme. Je peux certifier que l'incontinence après la naissance est tout à fait normale.

À court terme, les femmes verront des changements dans le fonctionnement et la maîtrise de leur vessie qui dureront de quatre semaines à plusieurs mois, et même jusqu'à un an. Certaines femmes retrouveront la maîtrise de la vessie qu'elles avaient auparavant, tandis que pour d'autres, cela n'arrivera pas. Les facteurs déterminants d'un risque plus élevé de problèmes continus de maîtrise de la vessie après six mois jusqu'à un an sont liés aux gènes, au genre d'accouchement, à la taille du bébé et à la durée du travail.

En plus des détails de la naissance, nos gènes peuvent aussi nous prédisposer aux fuites urinaires. Il est important que les femmes comprennent leur propre susceptibilité envers l'incontinence post-partum et demandent à leur sœur et à leur mère de leur parler de leur expérience de l'accouchement et de tout changement qui s'est ensuivi. Elles auront ainsi une bonne indication de ce qu'elles pourraient vivre durant la grossesse et après l'accouchement.

Pour aider à réduire cette susceptibilité, vous pouvez faire des exercices de Kegel avant, pendant et après l'accouchement (autant que possible!). Renforcer les muscles du plancher pelvien aide à conserver la maîtrise de la vessie et fait partie de bonnes habitudes pour garder la vessie en santé.

Établir un plan d'élimination régulière, peu importe si vous avez envie, est aussi important après l'accouchement pour éviter les fuites accidentelles. Je recommande aux femmes de vider leur vessie toutes les deux heures pour les aider à rester au sec.

Il est fréquent que les symptômes d'incontinence de stress disparaissent au fil du temps. Si les symptômes persistent pendant plusieurs mois, parlez à un obstétricien-gynécologue pour déterminer quel est votre type d'incontinence et si vous devriez prendre des médicaments, subir une chirurgie ou même un traitement vaginal au laser, comme Femilift. Femilift améliore et régénère le collagène entourant l'urètre, ce qui aide à soutenir ce dernier et à éviter qu'il bouge durant les activités énergiques. De plus, il s'agit d'une intervention peu effractive et sans douleur.

Le fait est que l'incontinence de stress est normale et qu'on doit s'y attendre durant la période suivant l'accouchement. Elle peut même commencer pendant le troisième trimestre de la grossesse, quand l'utérus appuie sur la vessie. Il faut que les femmes soient au courant de ce fait, qu'elles s'y préparent et utilisent les ressources à leur disposition, comme les sous-vêtements de protection Depend.

Depend met continuellement au point des solutions de protection nouvelles et améliorées pour aider à garantir que les fuites urinaires ne vous empêcheront pas de vivre. Les femmes ont assez à faire au début de la période post-partum et ne devraient pas avoir à s'inquiéter de mouiller leur culotte durant les moments de bonheur passés avec leur bébé. Les produits Depend offrent aux femmes la liberté de reprendre leurs activités normales en étant certaines qu'elles sont protégées.

More Articles, Conseils & Soutien articles:
Précédent
Cinq changements simples à votre mode de vie à faire aujourd'hui
Suivant
Mise au rebut à la maison
More articles:
Précédent
Cinq changements simples à votre mode de vie à faire aujourd'hui
Suivant
Mise au rebut à la maison