Retour à Conseils pour les nouveaux aidants 101 : des conseils pour les nouveaux aidants

Les signes qu’un parent vieillissant a besoin d’aide supplémentaire

J'AIME (0)

Prendre soin d’un parent vieillissant est un véritable exercice d’équilibre. D’une part, vous voulez les aider à être aussi indépendants que possible. D’autre part, vous savez qu’il faudra peut-être intervenir et lui proposer votre aide lorsque sa santé physique ou mentale commencera à se dégrader. Il y a de fortes chances que votre parent ne vous dise pas tout de suite qu’il a besoin d’aide.

 

La plupart ont du mal à l’admettre, surtout s’ils ne veulent pas vous faire assumer des responsabilités supplémentaires. C’est donc à vous de surveiller de près la situation, ce qui est plus facile quand vous savez ce qu’il faut observer. Voici, entre autres, quatre signes majeurs que votre parent éprouve des difficultés.

 

Changements d’apparence

 

Votre parent, normalement bien habillé, a-t-il soudainement l’air négligé et débraillé? Des changements dans l’apparence de votre parent peuvent être un signal d’alarme qu’il ne peut plus prendre soin de lui comme auparavant. Le fait de ne pas se laver ou de ne pas se brosser les dents régulièrement pourrait être un signe de dépression, de démence ou de problèmes physiques. Voici d’autres changements physiques à surveiller :

 

  • La perte de poids peut indiquer qu’il ou elle a du mal à cuisiner, à magasiner ou à se souvenir de manger
  • Des ecchymoses ou des blessures peuvent indiquer qu’il ou elle a fait une chute récemment ou qu’il a des problèmes d’équilibre, de coordination ou de mobilité
  • Des brûlures sur la peau pourraient être le signe que la personne a des difficultés à préparer ses repas

 

Changements d’état mental

 

Parfois, les changements de comportement et d’état mental sont subtils chez un parent vieillissant. Mais chez les aînés atteints de démence et d’autres problèmes médicaux, ces changements peuvent être très marqués. Ils sont parfois causés par des changements dans le cerveau, par la frustration ou par l’incapacité d’expliquer et de décrire ce qui se passe. Surveillez les changements de comportement et d’état mental tels que :

 

  • Des changements d’humeur inexpliqués et de fortes sautes d’humeur
  • Une augmentation de l’angoisse, de la détresse et de la colère
  • Une diminution de l’intérêt pour les choses que la personne a toujours aimé faire
  • Des difficultés à suivre des instructions
  • La répétition des mêmes questions

 

Une maison en désordre

 

Vous remarquerez peut-être que quelque chose ne va pas dès que vous vous engagez dans l’allée ou que vous franchissez la porte d’entrée. Ne pas assumer ses responsabilités à la maison peut prendre différentes formes, allant d’un manque d’entretien général à une pile de factures impayées. Voici d’autres éléments à surveiller :

 

  • Un désordre et une saleté extrêmes
  • Des piles de courrier non ouvert et des avis de retard de paiement
  • Peu de nourriture ou de la nourriture avariée qui n’a pas été jetée
  • Des bosses et des rayures inexpliquées sur le véhicule
  • Un amoncellement d’ordures ou un jardin envahi par la végétation

 

Difficulté à se déplacer

 

Quand votre mère se lève de son fauteuil, a-t-elle plus de mal à le faire qu’avant? Cela peut être un signe que des douleurs musculaires, une faiblesse ou d’autres problèmes l’empêchent de se déplacer et de faire ses activités habituelles. Cela peut avoir un effet domino, l’empêchant d’avoir des relations sociales, de sortir pour faire ses courses et de maintenir une activité physique. Les signes avant-coureurs des problèmes de mobilité sont les suivants :

 

  • Tomber fréquemment
  • Éviter les escaliers
  • Ne pas faire d’exercice physique
  • Les problèmes d’équilibre et instabilité

 

Si vous remarquez l’un de ces signes indiquant que votre parent a besoin d’aide, commencez par lui en parler. Cette conversation pourrait être le point de départ qui l’incitera à consulter un médecin pour déceler d’éventuelles conditions sous-jacentes ou pour apporter des changements importants, notamment en s’attaquant aux problèmes de sécurité et en créant un plan de soins pour votre parent.

More Conseils pour les nouveaux aidants 101 : des conseils pour les nouveaux aidants articles:
Précédent
Gérer les conflits : comment éviter les répercussions de la prise en charge d’un proche sur votre famille
Suivant
Partager, c’est soigner : comment les familles peuvent-elles répartir les responsabilités liées à la prise en charge d’un proche
More Conseils pour les nouveaux aidants 101 : des conseils pour les nouveaux aidants articles:
Précédent
Partager, c’est soigner : comment les familles peuvent-elles répartir les responsabilités liées à la prise en charge d’un proche
Suivant
Gérer les conflits : comment éviter les répercussions de la prise en charge d’un proche sur votre famille