Retour à Prenez soin de vous comme vous prenez soin des autres

Techniques pratiques et douces de réduction du stress pour les aidants

J'AIME (1)

Le stress fait partie intégrante du quotidien des aidants. Prendre soin d’un être cher qui souffre d’une blessure, d’un handicap ou d’une maladie grave est une tâche gratifiante et honorable. Mais le stress physique et émotionnel peut être dévastateur si vous ne savez pas comment le gérer. S’il n’est pas maîtrisé, le stress de l’aidant peut entraîner un sentiment d’accablement, de solitude et d’irritation. Il peut même commencer à vous affecter physiquement.

 

Si vous êtes comme de nombreux aidants, vous pensez peut-être que faire quelque chose pour vous-même vous empêche de prendre soin de vos proches. Mais c’est loin d’être vrai. Avec le temps, le stress risque de vous empêcher d’être l’aidant hors pair que vous êtes. Prenez soin de vous afin de mieux vous occuper de vos amis ou des membres de votre famille en mettant en pratique une ou plusieurs de ces techniques pratiques et douces de réduction du stress.

 

Inspirez profondément et lentement plusieurs fois

 

Qui eût cru que pour soulager le stress, il suffisait de respirer? C’est l’un des outils les plus efficaces dont vous disposez, et trois à cinq minutes suffisent pour obtenir des résultats vraiment apaisants. Commencez par vous asseoir confortablement. Placez une main sur votre estomac et commencez par inspirer profondément par le nez, en sentant votre ventre se gonfler sans que votre poitrine ne bouge beaucoup. Retenez votre respiration pendant quelques secondes et expirez lentement en pinçant vos lèvres lorsque votre estomac se rétracte. Répétez dix fois.

 

Faites de l’exercice

 

Que vous vous mettiez au yoga, suiviez un cours d’aérobique ou enfiliez vos chaussures de sport pour une marche énergétique, prendre le temps de faire de l’exercice fait partie intégrante de tout plan de gestion du stress. L’activité physique vous apporte une bonne dose d’endorphines — les substances chimiques naturelles de votre corps qui procurent une sensation de bien-être — tout en vous aidant à oublier les choses qui vous préoccupent ou qui vous angoissent. L’exercice améliore également votre humeur et vous aide à rester en santé, afin que vous puissiez mieux prendre soin de vos proches.

 

Mettez l’accent sur la gratitude

 

Dans les périodes sombres, on peut facilement sombrer dans les pensées négatives. En tant qu’aidant, vous êtes confronté à des défis et à des situations qui échappent à votre contrôle. Toutefois, si vous prenez l’habitude de noter mentalement ou d’écrire les choses qui vous font plaisir, vous lutterez contre cette négativité et développerez une attitude mentale positive tout en soulageant votre stress et vos angoisses. Vous pouvez mettre en pratique la gratitude de plusieurs façons. Tenir un journal et écrire chaque jour trois à cinq choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant est une option. Ou encore, combinez cette pratique avec une séance de respiration profonde de cinq minutes, en pensant aux choses formidables que vous avez dans votre vie pendant que vous inspirez et expirez.

 

Appuyez sur 'jouer' pour écouter votre liste de chansons préférées

 

La musique a un pouvoir immense et la capacité de modifier notre humeur. Une musique entraînante vous apportera un sentiment positif. Les chansons plus lentes peuvent apaiser votre esprit et inviter vos muscles à se détendre. Les recherches ont montré que parmi les musiques les plus efficaces pour combattre le stress figurent la musique celtique, amérindienne, les instruments à cordes, les flûtes indiennes, les sons de la nature et le jazz léger. En définitive, il faut que ce soit une musique qui vous convienne. Pensez à appuyer sur "jouer" et à organiser une petite soirée dansante pendant que vous y êtes.

 

Faites preuve de créativité

 

Faites une pause, arrêtez de vous occuper de vos tâches et responsabilités d’aidant et plongez-vous dans un projet créatif. Les activités comme le jardinage, la peinture, le coloriage, le tricot et la cuisine détournent vos pensées des soins et vous permettent de vous concentrer sur quelque chose d’amusant et de positif. Des études ont montré que faire des choses créatives peut réellement réduire la quantité de cortisol — l’hormone du stress — dans l’organisme. En prime, il s’agit d’une excellente occasion de faire quelque chose d’amusant avec votre proche, ce qui vous aidera tous les deux à renforcer le lien qui vous unit et à vous sentir mieux.

More Prenez soin de vous comme vous prenez soin des autres articles:
Précédent
Qu’est-ce que la culpabilité de l’aidant et comment la gérer?
Suivant
Comment les aidants peuvent-ils prendre du temps pour eux-mêmes
More Prenez soin de vous comme vous prenez soin des autres articles:
Précédent
Comment les aidants peuvent-ils prendre du temps pour eux-mêmes
Suivant
Qu’est-ce que la culpabilité de l’aidant et comment la gérer?