Retour à Prenez soin de vous comme vous prenez soin des autres

Réunions de soutien aux aidants : à quoi s’attendre et comment se préparer

J'AIME (0)

Les réunions de soutien aux aidants peuvent être un moyen de faire le point sur le stress et les frustrations, et elles peuvent être très utiles. Il n’est pas rare de se sentir dépassé, seul ou très déprimé. Vous rendez de grands services en prenant soin d’un proche et cela peut être incroyablement gratifiant, mais ce n’est pas sans défis.

 

C’est pourquoi se joindre à un groupe de soutien aux aidants est si important. Il s’agit d’une étape clé pour prendre soin de vous-même et elle peut devenir une ressource précieuse qui vous aidera à mieux vous occuper de votre proche. Vous ne savez pas à quoi vous attendre? Voici quelques notions de base pour vous donner un aperçu de ce qui s’y passe habituellement, ainsi que quelques conseils pour vous préparer à votre première réunion.

 

Trouver des groupes de soutien aux aidants

 

Avant de vous préparer à assister à une réunion, vous devez trouver un groupe. Il existe de nombreuses façons de découvrir les groupes de soutien et d’établir des liens avec eux. Pour commencer, demandez à vos amis, aux membres des organismes auxquels vous appartenez et aux médecins de votre proche. Vous pouvez également :

 

  • Appeler l’agence qui s’occupe des aînés et du vieillissement de votre région pour obtenir des recommandations et plus d’information sur les ressources locales
  • Consulter le localisateur de soins aux personnes âgées en ligne de l’Administration américaine pour les aînés et le vieillissement (U.S. Administration on Aging) qui permet de rechercher des ressources par code postal
  • une recherche en ligne pour voir cequ’il y a dans votre région et en ligne

 

Choisir le groupe de soutien aux aidants qui vous convient

 

Tout comme la plupart des choses liées à la prise en charge d’un proche, il n’existe pas une approche universelle pour établir des liens avec un groupe de soutien. Vous avez plusieurs options à votre disposition. Il existe des groupes qui se consacrent à une maladie particulière et ceux qui sont ouverts à un plus grand éventail d’aidants, des groupes dirigés par des animateurs formés ou des groupes dirigés par des pairs. Il y a des groupes en ligne ou qui fonctionnent par téléphone et ceux qui se réunissent en personne. Comment choisir la bonne modalité?

 

  • Faites des recherches sur la modalité : appeler ou rechercher le groupe en ligne est une excellente façon d’en savoir plus. Est-il dirigé par des pairs ou par un animateur formé? Quelle est la politique de confidentialité? Voici quelques questions clés à poser avant de choisir le groupe de soutien qui répond le mieux à vos besoins.
  • Essayez différentes options : la plupart des groupes de soutien aux aidants sont gratuits, mais certains, réputés, vous demandent de vous joindre à l’association qui les organise. Les experts recommandent de faire preuve de prudence à l’égard des groupes d’aidants qui font payer des frais d’adhésion.
  • Restez ouvert (et ne négligez aucune option) : un groupe de soutien ne doit pas être parfait pour répondre à vos besoins et, selon l’endroit où vous vivez, vous n’aurez peut-être pas beaucoup d’options. La plupart des défis auxquels les aidants font face le sont aussi pour d’autres, alors n’hésitez pas à essayer un groupe de soutien général aux aidants.

 

Comprendre ce à quoi vous attendre

 

Prendre la décision d’assister à votre première réunion de soutien peut être stressant. Même si chaque groupe est différent, vous pouvez être sûr d’une chose : on vous accueillera avec des mots de bienvenue et des sourires complices. Vous n’êtes pas seul, et c’est là tout l’intérêt de vous joindre à un groupe de soutien. Chaque groupe fonctionne différemment. Certains sont très structurés alors que d’autres ont un format plus flexible. Dans certaines réunions en personne, on sert des rafraîchissements, dans d’autres non. Voici quelques-uns des éléments courants auxquels vous pouvez vous attendre :

 

  • Vous devrez probablement vous inscrire,fournir vos coordonnées et obtenir un porte-nom
  • Tout le monde va s’asseoir, quelqu’un ouvrira la séance et expliquera son déroulement
  • L’animateur du groupe demandera à chacun de se présenter
  • Vous écouterez les autres membres du groupe parler de leurs expériences. Vous n’êtes pas obligé de raconter la vôtre si vous ne le voulez pas
  • L’animateur proposera peut-être une réflexion quotidienne et animera une discussion sur des sujets précis, notamment les médicaments, les soins de relève et la gestion de la colère et des frustrations

 

Apportez un bloc-notes. Vous allez probablement apprendre beaucoup de choses utiles des autres personnes qui vivent une expérience similaire. Vous pourriez découvrir des ressources supplémentaires qui pourraient vous aider tout au long de votre parcours d’aidant. Y a-t-il autre chose à laquelle vous devez vous attendre? Une ambiance chaleureuse de camaraderie lorsque vous quittez la salle et un arsenal d’outils pour vous aider à combattre le stress des aidants et à offrir les meilleurs soins à votre proche.

More Prenez soin de vous comme vous prenez soin des autres articles:
Précédent
Comment les aidants peuvent-ils prendre du temps pour eux-mêmes
Suivant
Qu’est-ce que la culpabilité de l’aidant et comment la gérer?
More Prenez soin de vous comme vous prenez soin des autres articles:
Précédent
Qu’est-ce que la culpabilité de l’aidant et comment la gérer?
Suivant
Comment les aidants peuvent-ils prendre du temps pour eux-mêmes